Codex Aléra T1 : Les furies de Calderon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Codex Aléra T1 : Les furies de Calderon

Message par Elfëa le Sam 26 Fév - 22:19



Auteur : Jim Butcher
Nom de la série : Codex Aléra
Rang dans la série : 1
Nombre de tomes VO : 6 (série terminée)
Nombre de tomes VF : 2 (le 3 à paraitre le 18 mars 2011)
Titre français : Les furies de Calderon
Titre VO : Furies of Calderon
Genre : fantasy pour adultes et jeunes adultes
Parution VF : 19/02/2010
Parution VO : 05/10/2004
Editeur : Bragelonne
Prix : 22€

Présentation de l’éditeur
Le sort du royaume repose sur les épaules d’un garçon qui n’a aucun pouvoir…
Depuis mille ans, les habitants d’Aléra repoussent les peuplades sanguinaires qui rançonnent le monde en usant de leur relation particulière avec les furies – les forces élémentaires de la terre, de l’air, du feu, de l’eau, du bois et du métal. Mais dans la lointaine vallée de Calderon, Tavi ne maîtrise encore aucun élément, à son grand désespoir. À quinze ans, il n’a toujours pas de furie du vent pour l’aider à voler, ou de furie du feu pour allumer ses lampes.
Pourtant, lorsque les féroces Marats font leur retour dans la vallée, le courage et l’ingéniosité de Tavi vont se révéler une force bien plus cruciale que n’importe quelle furie. Une force qui pourrait lui permettre d’altérer le cours de la guerre…

« Vous allez dévrorer ce roman, il vous tiendra en haleine jusqu’au bout de la nuit ! » Patricia Briggs, auteur de Mercy Thompson
« Riche en rebondissements et en suspense haletant, un récit extraordinaire, magique, sans temps mort » Deborah Chester, auteur du Règne des ombres

Mon avis
Codex Aléra relate les aventures de personnages vivant dans un monde médiéval, où tout Aléréen peut faire appel aux furies, représentant les éléments (terre, feu, air, eau, mais aussi bois et métal). Parmi son peuple, Tavi, un orphelin 15 ans, est le seul à être dépourvu de toute furie. Les furies donnant du pouvoir à leurs utilisateurs, il est considéré comme faible et handicapé par ses pairs. Mais le jeune homme a appris à développer d’autres capacités pour combler cette absence de furies : ruse, intelligence et vivacité d’esprit vont faire de lui quelqu’un d’exceptionnel, sur qui va reposer le sort de son peuple et du royaume.

Autant vous le dire tout de suite, cette série est un de mes coups de coeur 2010. Dans les furies de Calderon, on retrouve ce qui fait le succès de Jim Butcher (auteur des excellents Dossiers Dresden) : une intrigue menée tambour battant, un héros qui n’est qu’un être humain avec ses points forts et ses points faibles, de l’humour et un brin d’amour.

Ici, pas de narration à la première personne. L’auteur use du point de vue omniscient avec habileté, en nous faisant suivre tour à tour le Curseur Amara, le traître F, la puissante Isana, l’Exploitant Bernard ou le jeune Tavi. Ainsi, là où certains livres de fantasy trainent en longueur (description des corvées, des longs voyages...), Jim Butcher met de l’action : lorsqu’un personnage voyage par exemple, un autre combat ou tente de s’échapper. Cela permet une action continue, sans temps mort, et un intérêt sans cesse renouvelé.
Pour autant, cela n’empêche pas l’auteur de nous présenter son univers, avec ses créatures (dont certaines me font penser à Dinotopia), ses peuples pas toujours très amicaux de prime abord, et ses conflits de pouvoir. Au contraire, suivre divers personnages dans différentes situations nous permet de mieux appréhender les codes de cet univers particulier sans subir de lourdes descriptions.

Sans avoir une fin en cliffhangher, les furies de Calderon nous laisse sur notre faim. Jim Butcher distille habilement des indices sur les origines de Tavi, sans jamais ne faire que les mentionner très rapidement (en une phrase ou deux) avant de replonger dans l’action de plus belle. Et quelle frustration, à chaque fois que le sujet est évoqué, de n’avoir que des questions, encore des questions et de maigres indices ! On ne peut s’empêcher de refermer le livre en se posant mille et une questions, émettant diverses hypothèses et attendant avec impatience de savoir si elles vont se confirmer dans le prochain tome.

Un premier tome réussi, au suspense haletant, introduisant un monde original et des personnages étonnants. Vite, la suite !

Elfëa
Admin

Féminin Messages : 561
Date d'inscription : 02/12/2009
Age : 30

Humeur : De retour... doucement mais sûrement !


http://www.bit-lit.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum