Codex Aléra T3 : La furie du Curseur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Codex Aléra T3 : La furie du Curseur

Message par Elfëa le Mer 20 Avr - 1:10

Auteur : Jim Butcher
Nom de la série : Codex Aléra
Titre français : La furie du Curseur
Titre VO : Cursor‘s Fury
Rang dans la série : 3
Nombre de tomes VO : 6 (série terminée)
Nombre de tomes VF : 3
Genre : fantasy pour adultes et jeunes adultes
Parution VF : 18/03/2011
Parution VO : décembre 2006
Editeur : Bragelonne
Prix : 25€


Présentation de l’éditeur
La corruption menace de détruire le royaume d'Aléra à tout jamais... Assoiffé de pouvoir et de richesse, Kalarus mène la rébellion contre le Premier Duc. En s'alliant avec un féroce ennemi du royaume, il déclare la guerre à Aléra. Sur les ordres de son oncle, le jeune Tavi infiltre une légion et met en oeuvre ses talents de Curseur et d'espion. Sa mission: réunir des informations sur le traître Kalarus. Il est loin de se douter que cette légion inexpérimentée et mal équipée sera bientôt la seule force qui puisse sauver Aléra d'une ruine certaine.

« Vous allez dévrorer ce roman, il vous tiendra en haleine jusqu’au bout de la nuit ! » Patricia Briggs, auteur de Mercy Thompson
« Riche en rebondissements et en suspense haletant, un récit extraordinaire, magique, sans temps mort » Deborah Chester, auteur du Règne des ombres


Mon avis
Codex Aléra est une série où les intrigues politiques, les batailles et les émotions gagnent en intensité au fur et à mesure que les personnages évoluent. Et Jim Butcher est passé maitre dans l'art de conclure une intrigue palpitante par une fin qui laisse entrevoir une suite plus palpitante encore !

Dans ce troisième tome de Codex Aléra, on retrouve Tavi environ 3 ans après les événements de la Fête du Printemps. L'auteur use toujours avec talent du point de vue omniscient, nous permettant de suivre tour à tour les péripéties de Tavi, d'Amara et d'Isana. Si Fidélias semble peu présent on le retrouvera tout de même, devenu bien plus sympathique.

Tavi, devenu Curseur au service de Gaïus Sextus, va écoper de sa première mission sous couverture. Il devra se faire passer pour un officier de la Première Légion, qui regroupe des hommes de tous les Hauts Ducs afin qu'elle reste neutre dans une nation au bord de la guerre civile. De leur côté, le comte Bernard, Amara et l'Exploitante Isana se retrouvent à la ville de Cérès pour répondre à leurs obligations politiques. Suite à une attaque Amara et Bernard vont devoir faire équipe avec Dame Aquitaine, Aldrick et Odiana, leurs ennemis. Une situation qui va générer bien des tensions... Entre complots, manipulations, assassinats et batailles rangées, ce tome est riche en action et rebondissements !

Si le premier tome mettait l'accent sur les Marats et le deuxième sur les Vordes, ce troisième tome met en avant les Canims, ennemis redoutables qui attaquent Aléra au moment où le pays est le plus vulnérable. Tavi va révéler tout son potentiel lors de cette bataille sanglante. L'adolescent est bel et bien devenu un jeune homme, qui déteste toujours autant faire du mal (a fortiori tuer) mais fera ce qui est nécessaire pour sauver le plus grand nombre, tout en restant le plus juste possible. Et surtout, en réussissant à contourner ses faiblesses et à en faire un atout !

Le secret de la naissance de Tavi est enfin confirmé (pour ceux qui auraient encore eu des doutes), et l'on découvre d'où vient son nom peu courant. Les souvenirs d'Isana et Ombre nous permettent même de faire connaissance avec le père de Tavi et Aria, la soeur disparue d'Isana et Bernard. Ce plongeon dans le passé fera resurgir des émotions à fleur de peau. Tavi se retrouve séparé de sa chère et tendre Kittaï, peu présente dans ce tome. Kittaï est un personnage haut en couleur qui apporte piquant et humour aussi bien qu'ouverture d'esprit et émotion. On s'y attache très vite et je dois avouer qu'elle m'a manqué ! Cependant il y a fort à parier qu'elle sera plus présente dans le prochain tome... Néanmoins, on n'est pas en mal d'humour avec le retour de Max Antillus, bâtard d'un Haut Duc et débauché notoire. Il accompagne Tavi dans sa mission, dans son propre rôle en tant que centurion. Leur amitié est profonde, et leurs joutes verbales sont savoureuses à souhait !

Sans spoiler, la fin nous rend aussi excité et impatient de connaitre la suite que si l'auteur nous avait laissés au coeur de la bataille. Les 2 premiers tomes, déjà palpitants, n'étaient qu'une introduction. L’histoire prend toute son ampleur dans ce tome 3, et les choses sérieuses ne font que commencer...

Elfëa
Admin

Féminin Messages : 561
Date d'inscription : 02/12/2009
Age : 30

Humeur : De retour... doucement mais sûrement !


http://www.bit-lit.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum